AccueilBienvenueFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Un Simple Reve [Acquisition de Shichibi]

Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Un Simple Reve [Acquisition de Shichibi]   Jeu 21 Aoû - 21:52

    Tentative De : Kaguya Shinzo

    Bijuus A Capturer : Shichibi [ 7 Queues ]

    Nombre De Ligne Demandé : 15 x 7 = 105

    Lignes Faites : 157 Lignes Complètes

    Statut : Terminé


Dernière édition par Kaguya Shinzo le Ven 22 Aoû - 22:57, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Un Simple Reve [Acquisition de Shichibi]   Jeu 21 Aoû - 21:58

Shinzo s’ennuyait ferme dans le petit immeuble en hauteur qui lui servait de demeure. Mener les mêmes activités jour après jour, sans rien pour briser le quotidien s'avérait lassant. Et en ce jour, la lassitude atteignait un point tel que l’élève à l’académie des Aspirants ninjas ressentit le besoin incontournable d'aller se promener à l'extérieur. Rester enfermé à remplir de la paperasse sans cesse n’avait vraiment rien de bien attractif, les devoirs et leçons d’un étudiant était bien difficile ; mais le membre du clan Kaguya s’était juré d’assurer son poste comme il se le devait. Shinzo se leva donc de son fauteuil, fauteuil qui avait prit la forme du dos du jeune garçon tant il était resté assis dedans. Il s’avança vers les fenêtres de son humble appartement et contempla la partie Est de son village, Suna n’était pas vraiment d’une beauté incroyable, l'eau y était rare et le sable abondant, comparé à Konoha ce village était un véritable enfer. Mais à force on s’habitue à l’enfer. Au moins il y avait des points positifs, un endroit si peu attirant ne faisait assurément pas l’objet de beaucoup de convoitise et se voyait donc rarement attaqué…Mais Suna restait tout de même en danger, du moins Shinzo, il était un Jinchuuriki et par conséquent un possesseur de démon à queue. L’Akatsuki, une sombre organisation en avait après ces démons, un jour ils viendraient sûrement rendre une petite visite au pauvre shinobi dans ce cas, mais il saurait les recevoir ! Toutefois l’heure n’était pas bien choisie pour penser à tout cela, le manipulateur des os devait se détendre et la perspective d’une attaque ne détendait pas réellement...

Il se mit par conséquent en mouvement afin de quitter les fenêtres par lesquelles il fixait Suna. Il se tourna et s’avança vers la porte en bois lustré de la pièce. C’était l’unique porte et donc l’unique sortie. Il posa délicatement sa main sur la poignée de la porte, cette poignée était froide, après tout c’était un métal…Mais cette froideur rappelait au Jinchuuriki son état d’autre fois, il était persuadé qu’il pouvait changer le monde avec l’aide de son clan mais personne ne l’aimait, ses semblables possédaient un cœur glacial, d’ailleurs ils n’en avaient pas du tout. Shinzo baissa les yeux légèrement et les ferma un court instant, comme pour chasser ses mauvais souvenirs. Il les ouvrit à nouveau pour finalement exercer une pression sur la poignée et pousser la porte pour dégager le passage. Il pouvait à présent sortir, ce qu’il fit sans attendre, il referma la porte derrière lui et se figea, il ne bougeait plus…Il venait à nouveau de se perdre dans ses pensées…Il songeait cette fois à la guerre qui avait eu lieu il y a cinq années. Une guerre opposant les Tenshi Soshiki [C.F. à mon Histoire] à un groupe de mercenaire, c’est à ce moment là que son comportement avait changé et ce à cause de la mort d’une seule personne : Chôjirô Shuya. Il était lui aussi un membre de cette organisation Tenshi Soshiki et visait un monde sans violence tout comme le Kaguya. Mais pourquoi se battaient-ils l’un contre l’autres alors ? Shinzo avait compris, oui, il savait que ce groupuscule ne servait à rien mis à part créer de nouvelles guerres… Le futur ninja du pays du vent afficha un petit sourire au coin de ses lèvres, un sourire à peine visible, c’était rare de le voir ainsi. Mais aujourd’hui il était heureux, ravit de pouvoir repartir à zéro.. Il se mit donc à marcher dans les larges couloirs de la bâtisse, cet immeuble pour orphelins était vraiment grand, pour dire la vérité, cela ne servait strictement à rien de les faire tellement imposant ! Après quelques minutes de marche il parvint finalement à l’escalier, il l’emprunta. A chaque pas qu’il faisait et chaque marche qu’il descendait, il pouvait sentir une douce brise, une brise que se faisait de plus en plus intense…L’entrée du bâtiment avait dut restée béante et l’air s’y était certainement faufilé. Une fois arrivé en bas de l’escalier, Shinzo constata que la porte était bel et bien ouverte, comme il l’avait pensé. Il la franchit et décida de la refermer pour que le sable ne pénètre pas d’avantage dans l’enceinte du bâtiment. Il se retrouvait à présent dans la grande rue du village, cette même rue ou se tenaient la plupart des commerces et habitations. L’académie faisait le coin droit de l’avenue et le marchand de ramen le coin gauche ; les habitants quant à eux s’adonnaient à leurs occupations respectives. Préparer la nourriture pour les cuisiniers, nettoyer son trottoir pour le commerçant ou encore vendre des tickets de tombola pour les plus jeunes. Je vous l’avais dis, Suna n’a peut-être pas l’air très accueillant mais il fait tout de même bon vivre à l’intérieur !

Le jeune homme commença donc à vagabonder dans les rues de son village bien aimé. Saluant les personnes qui le fixaient, ils étaient tous encore un peu craintifs à son sujet et cela pouvait se comprendre. Et, bien qu’il tente de se faire le plus discret possible, sa présence se faisait vite sentir. En effet, il ne portait pas grand-chose sur lui. Assurément, il n’était vêtu que d’une sangle mise en oblique sur la partie supérieure de son corps. Cette dernière, faite de cuir était reliée par ces deux bouts à l’aide d’une tête de dragon gravé dans un étrange métal…Peut-être de l’argent. Pour compléter cela, une autre sangle horizontale venait croiser la première, elle aussi constituée de cuir et d’argent par endroits. Mais qu’a-t-il bien pu mettre sur ses jambes ? C’est fort simple, un pantalon des plus basiques comme il en existait tant. Assez large pour qu’il puisse se mouvoir à son aise et décoré de différents motifs afin de le rendre plus agréable à l’œil. Il le retenait avec une large ceinture à laquelle un autre bout de tissus était accroché. Néanmoins, cet autre morceau de tissus semblait avoir bien plus de valeur que le pantalon lui-même et cela pouvait se remarquer à l’écusson cousu dessus. Oui, cet écusson était l’insigne d’une ancienne famille de noble aujourd’hui disparue dans d’obscure raison. Pourtant, si nous prenions la peine de lire l’inscription qui figurait sur cette enseigne, on pourrait déchiffrer « Chôjirô », le nom de son défunt ami Shuya. Mais ce ne sont pas vraiment ses vêtements qui faisaient de Shinzo quelqu’un de facilement visible. Non, c’était plutôt son visage et ses yeux. Effectivement, ses yeux bleutés étaient décorés d’une profonde solitude, donnant un aspect « cruel » au jeune homme. Néanmoins, sous cette apparence froide, l’habitant de Suna était attentionné, du moins avec les personnes qu’ils jugeaient comme étant ses « amies »...

Mais ce n’était pas les rues qu’il voulait visiter, l’agitation y était trop importante, il voulait un peu de calme et il connaissait l’endroit parfait pour cela, le désert ! C’était le lieu idéal, peu de personne s’y baladait, de plus une légère brise venait caresser les joues des voyageurs et leur assurait ainsi une température corporelle adéquate, ni trop élevée, ni trop basse. Le Kaguya partit donc en direction, non pas des portes de Suna mais des remparts. Il ne voulait pas prendre la sortie commune à tous les shinobis, il se ferait bien trop vite remarquer. C’est pourquoi il se dissimula dans la cour emplie de sable de l’académie. Une fois dans ce terrain de jeu, il tourna la paume de ses mains vers les cieux et une dizaine de petits os jaillirent de ces paumes, il s’approcha d’une rempart et commença à grimper, ses os lui permettant de « coller » à la parois. Le shinobi stagna un instant au sommet du mur qu’il venait d’escalader. Il sauta ensuite et se mit immédiatement à bouger, allant vers l’immensité jaune. Du moins partiellement jaune, en effet le sable du désert était jaune par ci et blanc par la, un véritable spectacle pour les yeux ! Le tissu de noble du garçon virevoltait à cause du vent donnant l’impression d’être un drapeau. Shinzo augmenta la vitesse pour attendre plus rapidement un immense roché en plein milieu du désert, pourquoi se rendre la bas ? Et bien le rocher offrait une large zone ombragée bienfaisante et agréable. Le jeune garçon se posa donc sur le sable fin et s’adossa contre la roche, il s’assit ensuite, enfonçant son poids dans le sol. Lentement, les paupières du Jinchuuriki devinrent lourdes, l’obligeant à les fermer. Il se trouvait donc dans la plus parfaite des obscurités ; son souffle ne tarda pas à diminuer son rythme afin de procurer dans le corps du jeune homme une somptueuse sensation de bien être. Shinzo quitta peu à peu notre monde, plongeant à pieds joints et la tête la première dans une autre dimension, celle des cauchemars et des rêves...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Un Simple Reve [Acquisition de Shichibi]   Ven 22 Aoû - 22:56

.:. Début Du Rêve .:.

Le soleil resplendissait dans le ciel et seul quelques nuages parvenaient à le masquer. Des reflets dut aux rayons de la plus grosse étoile de l'univers jonchaient les cheveux de Shunsui qui marchait déjà depuis de longues heures. Il marchait afin de trouver un moyen d’atteindre cette mystérieuse île ou son clan était partit, sans lui, l'échec total dont il fut coupable lors de son combat contre un vieille homme…Il s’était jurer de ne pas le tuer rapidement et au bout de deux minutes l’homme était mort ! Il avait donc perdu son pari face à cet être. Peu à peu le vent se fit de plus en plus froid et l'odeur de la mer ne tarda pas à arriver au sinus du Kaguya. Il se stoppa devant une grande étendue bleu, un bleu si pure que l'on pouvait voir au travers ; non loin de là, une petite barque qui semblait s'être posée sur le sable. Shunsui s'en approcha et embarqua, elle n'était plus très solide et le bois pourrissait peu à peu mais cela ne tracassait pas le membre du clan le plus orgueilleux qui soit qui poussa la barque à la mer avant de déployer la voile. Le vent le porta jusqu'aux abords d'une petite île mais il ne soufflait plus, le shinobi se laissa donc porter par les courants marins et il vint s'écraser sur le rivage. La barque était en morceau mais Shunsui s'en souciait peu ; il mit un premier pied sur les rochers ensuite le second, il était à présent sur une île qui semblait déserte, celle la même ou ses confrères étaient supposés demeurer. Il s'engouffra dans la forêt se trouvant juste devant lui, au fur et à mesure qu'il avançait les arbres se faisaient de plus en plus nombreux et le ciel ne tarda pas à être totalement masqué. Des animaux et des formes de vies dont le ninja ignorait l'existence peuplaient cette forêt pour le moins étrange. Soudain un cri attira son attention. Il semblait venir du coté Est de l’île, le maître des os s'en approcha et aperçut un jeune garçon vêtu d'une tunique bleu et d'un bandeau dans ses cheveux. Il s'apprêtait à rebrousser chemin lorsqu'une créature se dressa devant lui, un monstre cornu avec une tête de taureau. Le combattant ne sourcilla pas, il fit sortir rapidement une lame de son bras et s’en saisit fermement, se préparant à l’abattre sur l’ennemi ; mais le jeune garçon sauta sur la bête un bout de papier à la main ; il posa le papier qui ressemblait plus à un sceau sur la tête du monstre qui s'écroula. Shunsui le dévisagea et l'étranger lui adressa la parole...

" Tu dois faire gaffe quand tu te promènes dans la forêt ! "

L'inconnu fronça les sourcils et approcha son visage de celui du membre du clan appelé « Kaguya », d'après l'expression que prenait sa bouche, son nez et ses yeux on pouvait clairement voir qu'il se demandait qui était Shunsui...

" Je m'appelle Shunsui... Ou suis-je ? "

Il relâcha alors l’étreinte de sa longue et effrayante lame, le regard de fou qu’il avait disparut également, laissant place à un oeil rosé et vide de sentiment. Le jeune homme ne répondait pas à Shunsui, celui-ci reposa donc sa question. Son interlocuteur ne se décidait toujours pas à répondre lorsqu'il leva la tête au ciel en souriant...

" Excuses moi j'étais dans les nuages...tu ne sais pas ou tu es, mais d'ou viens tu ? Tu te trouves sur l'île de Kiwa. Viens avec moi jusqu'au village je vais te présenter les anciens ! "

Il attrapa Shunsui par le bras et le tira d'un bout à l'autre de l'épaisse forêt ; il ne devait sous doute pas connaître l'existence de son clan sinon il n'aurait jamais fait cela ; en effet pour prouver son appartenance aux Kaguya, l’homme était toujours vêtu de sa longue tunique de combat et quatre points rouges décoraient son front. La sortie de la forêt apparut aux yeux du combattant, laissant place à un petit village remplit de maisons en bois ou semblaient vivre plusieurs personnes. Le jeune homme lâcha Shunsui et montra son village avec ses bras, il en était fier, toute sa famille et ses amis se trouvaient ici. Du bout du doigt il montra une hutte plus grande que les autres et expliqua à sa nouvelle rencontre qu'il s'agissait de la maison des anciens. Le ninja s'en approcha et frappa à la porte avant d’entrer, lorsque la porte fut ouverte trois vieillards se tenaient devant lui et l'accueillerent à bras ouverts. Le Kaguya les questionna sur le village, ce qu'il était exactement. A tour de rôle les vieux lui racontèrent l'histoire et les « secrets » du village, il s'agissait d'un village paisible ou les habitants s'adonnaient aux pratiques ninjas ; leurs connaissances étaient très basiques mais la ou ils se distinguaient c’est qu'ils étaient passé maître d'en l'art du fuuin jutsu. Sans crainte le plus âgé des anciens énuméra les différents sceaux qu'ils avaient mis au point : le sceau de la puissance conférant au porteur une force supérieur à la normal, le sceau de la rapidité qui lui donnait une vitesse incroyable à son détenteur. Toutefois leur sceau le plus puissant était celui de la renaissance ; ce sceau permettait à celui qui le portait de renaître, en effet d'après les explications du vieux le sceau se consumerait et redonnerait vie à la personne. Shunsui fut intrigué par cette révélation, un sceau pareil pouvait être très pratique, il demanda aux anciens de lui donner le parchemin contenant ce sceau mais un hurlement bestial retentit dans le village. En état de panique tous les villageois sortirent de chez eux, le shinobi n’allait pas rester planté là, il en fit de même ; tous avaient l'air effrayés par la créature se tenant devant eux, pourquoi ne pas lui apposer un sceau comme le jeune homme de tout à l'heure ? Un immense blaireau de couleur bleu et de plus de 5 mèetre était devant Shunsui. L’étranger qu'avait rencontré l’homme aux os un peu plus tôt le regarda affolé et le supplia de fuir, d'après lui le monstre était le dieu de l'île et comme chaque moi il venait récupérer un sacrifice. Shunsui n'écouta rien, ce village était peuplé de simples croyants froussards, le seul dieu s’était lui, c’était lui et lui seul qu’il fallait craindre ! Il se mit à courir rapidement et se retrouva devant le monstre, il le regarda dans les yeux, ses veines ressortaient de plus en plus, l’excitation de mener un combat augmentait dans le corps du pratiquant du taijutsu. Tout d’un coup, sans crier gare, Shunsui se propulsa en arrière et tendit ses deux bras vers son opposant. Ses doigts visant ce dernier, des os sortirent promptement, ses dix phalanges ! Elles étaient capables de tout traverser, ou presque… Malheureusement, lorsque les projectiles vinrent à heurter l’adversaire, aucune réaction ne se produisit, se pouvait-il qu’il n’ait rien sentit ? Alors que le pauvre homme était totalement chamboulé par ce qu’il venait de voir, la bête fit un simple mouvement de queue, prête à écraser l’insignifiant humain face à elle. Par chance, quelqu’un se saisit de notre Shunsui et l’écarta…Les autres membres du clan ! Ils étaient bel et bien sur cette île alors ! Le véritable combat allait enfin pouvoir commencer ! L’un des confrères de Shunsui lui adressa quelques mots et ce sur un ton des plus enjoué qui soit...

" Bravo Shunsui !! tu as trouvé Shichibi. Le Bijuu à sept queues ! Ca fait des heures qu’on le cherche ! "

Il s’agissait donc d’un Bijuu, ces démons à queue ; incroyables réserves de chakra. Il en existait neuf au total dans ce monde, et ils venaient de tomber sur le septième. Le combat entre tous les membres du clan, c'est-à-dire une petite centaine, et Shichibi éclata. Il va sans dire que les misérables Kaguya ne pouvaient rien face à la plus démoniaque des divinités. Fort heureusement, les villageois avaient préparé quelque chose tout au long du combat. Effectivement, des sceaux avaient été positionné de façon à entourer Shichibi et même plus ! Oui, un sceau , plus grand que les autres, se trouvait eu dessous du monstre ! Les trois anciens ne tardèrent pas à réciter de longues phrases incantatoires qui eurent pour effet de déclencher leur piège. Les notes se mirent à briller et le chakra du Bijuu fut aspiré dans chacune d’elle avant que Shichibi lui-même soit emprisonné dans le sceau central. Mais cela ne suffirait pas à contenir la force du terrible septième, il fallait l’enfermer ailleurs… Seule une enveloppe charnelle pouvait la retenir...

Les Kaguya, déchaînés de ne pas avoir put battre leur ennemi tuèrent autant de villageois que possible avant de prendre les dix sceaux… Une fois retournés à leur campement, ils apposèrent, les unes après les autres les notes sur un nouveau né du nom de Shinzo...

.:. Fin Du Rêve .:.

D’un geste vif et brusque, Shinzo sortit de son sommeil… Ce rêve…Oui, il s’en souvenait maintenant, les autres Kaguya lui en avait déjà parlé de ce démon, ils lui avaient même racontés toute cette histoire… Mais pourquoi en rêver maintenant ? Sans doute parce que le monstre hurlait en ce moment même dans la tête du jeune homme, réclamant sa liberté et voulant assouvir sa soif de destruction...
Revenir en haut Aller en bas
Admin
¤¤ Fondateur de N.K ¤¤ Hokage ¤¤ Le Ninja Copieur ¤¤
¤¤ Fondateur de N.K ¤¤ Hokage ¤¤ Le Ninja Copieur ¤¤
avatar

Masculin Nombre de messages : 1498
Age : 25
Date d'inscription : 04/08/2008

Feuille ninja
Niveau:
15/30  (15/30)
Points xp:
0/750  (0/750)
Autre Poste: Fondateur

MessageSujet: Re: Un Simple Reve [Acquisition de Shichibi]   Ven 22 Aoû - 23:09

Félicitation , tu as Shichibi en toi maintenant

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://naruto-korekara.forumactif.org
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Un Simple Reve [Acquisition de Shichibi]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Un Simple Reve [Acquisition de Shichibi]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» AVIS DE RECHERCHE !!!!! LE PASSE SIMPLE AU PASSE COMPOSE !
» Un simple POEME qui dit tant de notre SORT :Le loup et le chien
» Haiti Pays Organisateur Du Prochain Mondial ! Reve Ou ?????
» Des Retrouvailles inattendu...[PV Reve du passé]
» La Dernière Maison Simple (carte)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Archives :: Archives V1 :: Capture de Bijuus-
Sauter vers: